Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RETOUR DE CHINE

Publié le par BIZ


Nicolas Sarkozy a perdu son procès contre les fabricants d'une poupée vaudou à son effigie.

Partager cet article
Repost0

DES HAUTS ET DEGÂTS...

Publié le par BIZ

Partager cet article
Repost0

POST-ART....

Publié le par BIZ

L'affaire Philippe Pissier

http://afp.google.com/article/ALeqM5hjmvwCv_oP5VbhjlHx-1Vf49zSrw

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_giard/2008/09/photos-de-seins.html#more 

Sources : AFP

Philippe Pissier, un artiste de mail art de Castelnau-Montratier (Lot) pourrait écoper de 3 ans emprisonnement pour "trouble à l’ordre public". Il est privé de son outil de travail ! Son crime ? L’envoi de cartes postales montrant des seins nus.
Le mail-art est une forme d’art qui consiste à envoyer des oeuvres d’art par la Poste. En juin 2008, l’artiste Philippe Pissier est invité à participer à une exposition de mail-art érotique en Allemagne. Il envoie donc, dûment timbrées, quatre cartes postales représentant le buste d’une jolie femme. Pas de percings mais une pince à linge... Estimant sans doute que des images de poitrine féminine sont pornographiques, le substitut du procureur de la République de Cahors, ordonne une enquête préliminaire. Convoqué à la gendarmerie, Philippe Pissier apprend qu’il est passible de trois ans d’emprisonnement et de 175.000 euros d’amende, en vertu de l’article 227-24 du code pénal. Motif : trouble à l’ordre public et mise en danger du psychisme des enfants par une oeuvre pornographique.
 
Philippe Pissier proteste :
“Je suis majeur, les employés du centre de tri postal sont majeurs, le facteur est majeur et le destinataire est majeur. Je ne vois pas où est le problème.” 
Le voilà pourtant perquisitionné à son domicile. 
Le 3 juillet, la brigade de recherche de Cahors emporte son ordinateur et quelques dizaines de ses oeuvres.  Depuis, Philippe Pissier, privé de son outil de travail, attend de savoir ce que la justice française lui réserve ! La procureur de Cahors refuse pour l'instant de s'exprimer auprès des journalistes.
Cette nouvelle affaire met les artistes en danger. Si le temps vous le permet, envoyez un petit mot de soutien ici : soutienpissier@gmail.com , il sera publié sur ce blog. L'adresse du blog : http://soutienpissier.canalblog.com  Faites passer le message à vos contacts.

 
Partager cet article
Repost0

CHAT'R'COSY...

Publié le par BIZ



Carla Bruni-Sarkozy s'est faite photographier sur le toit de l'Elysée pour le
magazine "Vanity Fair"... Tout cela pour faire la promotion de son dernier CD...
 
Partager cet article
Repost0

SEJOUR EN CORSE

Publié le par BIZ

A l'invitation du dessinateur Batti, j'ai passé une semaine dans la région
de Bastia. Le festival "Settembrinu di Tavagna" propose des concerts dans
un village différent chaque soir. Programmation éclectique allant du blues au
flamenco en passant par la musique traditionnelle ou africaine.
A cette manifestation se greffe "Cartoons in Tavagna",
exposition itinérante des dessinateurs présents.
Voici quelques croquis volés dans ces villages de montagne.


Une vue du restaurant du "Tavagna Club", association organisatrice de la
manifestation "Settembrinu di Tavagna".

La premier concert a eu lieu à Peru Casevechje, le village le plus
froid du périple, mais l'ambiance nous a vite réchauffé !

C'est sur la place du village ombragée par les platanes plus que centenaires
que se sont produits Claudio Sanna (Sarde Catalan !) et Teofilo Chantre (Cap Vert).

Petite halte au café de Cervione avant de filer à San Andria di Cotone
où le groupe Nadau (Béarn) a fait un tabac.

Encore un platane remarquable duquel pendait une poulie, servant
probablement à hisser le cochon pour le dépecer.

Soirée de folie pour la clôture du festival à Talasani, au rythme des
reprises de standards de Rock qui ont mis le feu dans les ruelles
du village jusqu'à 5 h du matin.

http://www.tavagna.com/index.php?rep=settembr
http://www.tavagna.com/index.php?rep=settembr&html=cartoons


Partager cet article
Repost0

SOUTIEN A SINE

Publié le par BIZ

C'est un jeu que propose Lefred-Thouron
pour se poiler en soutenant Siné et parler de notre boulot.
 
 Voici la règle.
 Il s'agit de réaliser un strip de trois cases dont la  
 première doit être conforme à celle-ci :
 Un jeune avec son petit carton, face à un patron de journal qui dira:
 "vous venez pour la place de caricaturiste?"

 Un strip serait publié quotidiennement
 sur le site du nouvel obs,
http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/08/01/un-dessin-par-jour-pour-sine

  (Petit rappel pour les retardataires : Le dessinateur Siné à été
licencié par Philippe Val, rédacteur en chef de Charlie Hebdo,
pour des propos soit-disant racistes...)
Partager cet article
Repost0

JACK-POT

Publié le par BIZ


Le Tribunal Arbitral a décidé d'accorder 240 millions d'Euros et 45 millions d'Euros à Bernard
Tapie au titre de préjudice moral dans le cadre de l'affaire Addidas qui l'opposait à des filiales
du Crédit Lyonnais. L'Etat, partie prenante, a décidé de ne pas déposer de recours, ce qui
fait dire à certains que Nicolas Sarkozy serait intervenu pour protéger son ami Bernard.
Partager cet article
Repost0

IL COURT, IL COURT LE BARAK...

Publié le par BIZ

Barak Obama n'est pas resté longtemps en France. Une petite visite et hop, il saute dans un
avion pour l'Angleterre où il rencontre tour à tour Tony Blair et le nouveau premier ministre Baker.

Partager cet article
Repost0

VIVE LES VACANCES

Publié le par BIZ

Pendant que certains se la coulent douce, bronzent tranquillement, les députés travaillent
consciencieusement à nous préparer une petite rentrée sympathique.

 
Partager cet article
Repost0

VACANCES

Publié le par BIZ

Retour après quelques jours de vacances au bord de la mer. Pour me reposer,
je dessine, en toute liberté. Curieux, mais ça me détend...
Voilà des extraits de mon carnet de croquis.


Une vue de "Chez Louisette", restaurant installé sur une petite île de Méditerrannée,
dont je tairai le nom pour la préserver. La blague préférée de Louisette :
"qu'est-ce qu'un arsouille ?... Un petit gobie avec des grosses couilles !"
(Le gobie est un petit poisson de roche)



Là, c'est la vue inverse, le Mistral souffle et les windsurfers s'en
donnent à coeur joie.


                              
Le bord de mer planté de tamaris et de restaurants.




Un autre plage, surnommée "La litière" car, artificielle, elle n'est pas
en sable fin mais en cailloux concassés ce qui fait penser aux litières pour chats.




Cette balustrade meurt à petit feu, mangée par le lierre et grignotée par l'air marin.
Derrière, le Phénix palmier renaît de ses cendres chaque année, fier sous un soleil
de plomb et le chant des cigales.
 



La toile du transat tremble à chaque rafale de Mistral. Le petit cyprès courbe l'échine
et, en arrière plan, la vieille serre rouillée a perdu tous ses carreaux.

Partager cet article
Repost0