TOTAL

Publié le par BIZ


Christophe de Margerie, directeur général de Total, qui avait été placé en garde à vue, a été
mis en examen dans une affaire de pot de vin de 60 millions d'euros versés pour obtenir une
concession de gaz en Iran. Pendant ce temps, le procès du naufrage de l'Erika, dans lequel
le groupe pétrolier est fortement impliqué, se poursuit...

Publié dans bizhumour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article