JACK-POT

Publié le par BIZ


Le Tribunal Arbitral a décidé d'accorder 240 millions d'Euros et 45 millions d'Euros à Bernard
Tapie au titre de préjudice moral dans le cadre de l'affaire Addidas qui l'opposait à des filiales
du Crédit Lyonnais. L'Etat, partie prenante, a décidé de ne pas déposer de recours, ce qui
fait dire à certains que Nicolas Sarkozy serait intervenu pour protéger son ami Bernard.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article